Bien dans mon assiette,  

cela passe par la connaissance

de la provenance des produits

qui vont aller dans mon assiette !

 

Le « locavorisme », comprenez le mouvement qui prône
la consommation des aliments produits
dans un rayon de 250 km maximum autour de son habitation.

Sans intermédiaire, le modèle économique profite à tous.
Certains produits sont bios, d’autres en agriculture raisonnée.

Réduire les gaz à effet de serre
dans son assiette !

Situation prévisionnelle : nous serons + ou – 9 milliards en 2050…
la température augmentera de 2°C au moins d’ici la fin du siècle..
les quantités de combustibles fossiles disponibles
ne pourront aller qu’en diminuant..
Enjeux problématiques : comment assurer à tous
la suffisance alimentaire?..

comment réguler la demande de hausse carnée?…
comment éviter un surcroît de pollutions?….
comment atténuer l’impact des gaz à effet de serre?…
comment préserver la ressource pour les populations futures…

Chaque aliment que l’on achète a utilisé de l’énergie
pour être produit et acheminé jusqu’à son point de vente.
En faisant attention à certains critères,
il est facile de consommer de manière responsable et durable.

Pourquoi consommer local ?

La consommation de fruits et légumes de saison
cultivés localement est non seulement meilleure et moins chère,
mais elle permet également de préserver l’environnement :

_le transport est plus court
_il n’y a pas besoin de chauffage pour leur croissance
_les produits nécessitent moins d’emballage.

Par exemple, un fruit importé hors saison par avion
consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole
que le même fruit produit localement…

En supermarché, vous pouvez vérifier
avec les étiquetages la provenance des produits proposés.

RECETTE
Assiette de légumes d’hiver
pour un équilibre acido-basique !

 

panier-dhivers-legumes

Bien dans son assiette et santé

Lien pour consommer  acteur : Produits locaux

Bien se nourrir quand le climat change…!

Ce régime alimentaire permettant aux petits producteurs, aux coopératives de cultivateurs, aux association pour le maintien d’une agriculture paysanne(AMAP), aux commerçants et artisans locaux de mieux résister à la concurrence.
Il s’adresse à tous ceux qui souhaitent contribuer au développement de l’économie de leur région, en faisant valoir la qualité du produit local.

COP21 : LA RECHERCHE SE MOBILISE POUR LE CLIMAT
L’Alimentation:

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid95951/solutions-cop21-thematique-alimentation.html

Publicités