SEI SHÖNAGON

sei-shonagon

SEI SHÖNAGON

vivait à la cour de la princesse Sodako,
au Japon, au Xème siècle.
Chaque soir, elle écrivait ce qui s’était passé dans sa journée.

Cette dame a très vite compris
que le grand Bonheur n’existe pas
mais que les petits bonheurs peuvent se collectionner.

Le Bonheur

est fait d’une succession

de petits bonheurs,

encore faut-il les trouver.

Elle fait des listes où elle présente ses choix :

j’aime …. , je n’aime pas… , choses élégantes…. ,
choses qui font peur…
et ce faisant, elle parle d’elle-même.

A travers ces listes on devine sa vie,
sa personnalité et sa place dans le monde.
Elle n’aime pas la vie de cour, elle n’aime pas l’empereur,
elle aime les oiseaux et les plantes.
C’est une des premières fois dans le monde
où une femme ose écrire tout cela.

Elle nous est très proche et pourtant
c’est un extraordinaire voyage dans le temps (1000 ans)
et l’espace (le Japon).

Sept siècles séparent Sei Shōnagon (vers 965-apr. 1013)
et Hokusai (1760-1849).
Pourtant, il est troublant de constater
leur si proche complicité humaine et narrative
dans le caractère sacré des tableaux qu’ils dépeignent.

Ils nous invitent à découvrir
« une autre manière de sentir le monde »
le paysage, la nature, les saisons,
la place des hommes simples
ou ceux de la cour impériale,
courtisanes et poètes,
dans un univers en perpétuelle évolution.

Je l’ai découverte par
« Notes de chevet »
qui m’a émerveillé…il y a 3 ans…

Je vous livre quelques extraits,
j’espère qu’ils vous donnerons envie
de découvrir cette femme…

 

notes-de-chevet-sei-shonagon
Notes de chevet-SEI SHÖNAGON

Dans ses « notes de chevet »

Choses qui font battre le cœur

Des moineaux qui nourrissent leurs petits.

Passer devant un endroit où l’on fait jouer de petits enfants.

Se coucher seule dans une chambre délicieusement parfumée.

S’apercevoir que son miroir de Chine est un peu terni.

Se laver les cheveux, faire sa toilette, et mettre des habits tout embaumés de parfum. Même quand personne ne vous voit, on se sent heureuse du fond du cœur.

Une nuit où l’on attend quelqu’un. Tout à coup, on est surpris par le bruit de l’averse que le vent jette contre la maison.

Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Les roses trémières desséchées.


Les objets qui servirent à la fête des poupées.


Un jour de pluie, où l’on s’ennuie, on retrouve les lettres d’un homme jadis aimé.


Une nuit où la lune est claire.

Autres exemples de ses listes

• Choses que l’on entend parfois avec plus d’émotion qu’à l’ordinaire
• Choses particulières
• Choses désolantes
• Choses dont on néglige souvent la fin
• Choses qui ne s’accordent pas
• Choses rares
• Choses qui paraissent agréables
• Choses qui sont les plus belles du monde
• Choses effrayantes
• Choses qui semblent pures
• Choses ravissantes
• Choses sans retenue
• Choses dont le nom est effrayant
• Choses enviables
• Choses que l’on a grande hâte de voir, ou d’entendre
• Choses tumultueuses
• Choses négligées
• Choses qui donnent confiance
• Choses qui rendent heureux
• Choses vénérables et précieuses
• Choses auxquelles on ne peut s’abandonner
• Choses désagréables
……Choses difficiles à dire

J’aime son regard sur les « choses » de la vie…

Je la trouve inspirante….

dans la trouvaille de petits bonheurs !

fleurs-de-prunier-et-lune

A mes crayons, pour un HAIKU !

 Peinture de « l’ici et maintenant »…

Ou pour peaufiner ma liste des « choses  » de la vie !

Publicités