Dans mon jardin,

il y a

Le Camellia Sinensis 

Cette plante

(arbuste ou arbre)

est à l’origine de la production du thé

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette plante peut se cultiver en pleine terre
sur le littoral atlantique entre Hendaye et Brest.

Elle se cultive bien à l’extérieur de mai à octobre à la lumière,
mais à l’abri du soleil ( sous l’ombre fraiche d’un arbre).

Pousse dans un sol léger, humifère, acide.
Exposition à mi-ombre ou à l’ombre.

Rustique jusqu’à -10°C et plus,
mais le feuillage se détériore à -7°C.

Culture en pot.

Rentrer la plante en hiver dans une véranda
maintenue hors gel.
Arrosage à l’eau de pluie.
Redoute le calcaire.

On la plante dans l’Ouest de la France
en isolée ou associée à d’autres plantes de terre de bruyère.
Dans les autres régions culture en pot avec protection hivernale.

Cet arbuste nommé théier connu depuis l’antiquité
est a planter dans nos jardins !

Feuillage persistant, vert foncé, aromatique (thé).
Floraison deux fois l’an en octobre et en juin.
Petite fleur simple, blanche à coeur jaune.

cameliasinensis-en-fleur

Mon thé maison de mon jardin

🙂

La récolte du thé s’effectue en juin

sur des plantes ayant au moins 3 ans d’âge.

feuilles-de-camellia_sinensis_

On coupe le matin à mi-pétiole
pour ne pas endommager les bourgeons.
On ne prend que les 3 premières feuilles
(les plus jeunes).
On sèche les feuilles à l’ombre

Y a plus cas

faire chauffer l’eau

🙂

feuille-de-the-seche

Les jeunes pousses de l’arbre sont vert clair
et légèrement velues.

En murissant, elles deviennent plus foncées,
brillantes, lisses et résistantes.

Les fleurs qu’il produit sont roses
et ont un parfum proche du jasmin.

Elles ressemblent aux fleurs de cerisiers

 

fille-the

Je suis une buveuse de thé 

🙂

et vous ?

Publicités