Napoléon rêvait de conquérir le monde,

Hitler voulait créer une race de surhommes.

Du normal au pathologique

😉

Les hommes politiques, les milliardaires,

les stars le sont plutôt plus que moins :

Gouverner ses semblables,

être au centre de l’admiration…

Est ce bien sain ?

iznogod

Un brin d’humour ou de triste vérité !

C’est le directeur d’un asile psychiatrique

qui fait visiter son établissement.

Alors, dit-il :

« au rez-de-chaussée, nous avons mis les fous inoffensifs,

au premier, les cas plus graves,

au deuxième, il y a les fous furieux,

et au 3ème c’est mon bureau… »

bureau du directeur

« La folie ordinaire du pouvoir »

« PEU avant les élections présidentielles de 2007, l’hebdomadaire Marianne lançait une campagne sur la supposée « folie » de Nicolas Sarkozy. Caractériel, emporté, mégalomaniaque, le candidat était présenté comme un personnage dont les pathologies psychiques excèdent de loin celles que l’on associe généralement aux ambitieux. Sur le moment, cette campagne ne semble pas avoir produit un grand effet, malgré le succès du numéro de l’hebdomadaire consacré au « vrai [comprenez « délirant »] Sarkozy ».

En 2012 les égarements d’un quinquennat chaotique ont convaincu François Hollande de se présenter comme un président « normal ». Comme si l’équilibre mental fournissait un ticket d’entrée pour l’Élysée.

Le 7 mai  2017

Quel équilibre mental aura notre Élu ?

élu président !

Le pouvoir rend il fou ?

OU

seuls des fous désirent le pouvoir ?

pouvoir et folieTest : Etes-vous mégalo ?

HIHISNIF !

A bientôt dans cette nouvelle ère !

 

Publicités